Prêts immobiliers : Tout savoir sur le différé d’amortissement !


Très peu connu du grand public, le différé d’amortissement est une méthode permettant aux investisseurs de démarrer le remboursement de leur prêt immobilier jusqu’à 3 ans après l’achat de leur bien.


Circuméo vous en dit davantage sur cette méthode de remboursement de prêt immobilier, une véritable arme stratégique pour vos investissements !


Qu’est-ce que le différé d’amortissement ?


Commençons par expliquer ce que sont les différés d’amortissement ou de remboursement !


Lorsqu'un particulier investit dans l’immobilier, les premiers remboursements du prêt immobilier se font dès l’achat du bien ou dès le commencement des travaux.

Le différé d’amortissement permet de différer dans le temps, le remboursement du crédit et la date du premier appel de fonds.


Il vous permet ainsi de commencer à payer les mensualités de crédits 6 mois, 1 an, 2 ans voire 3 ans après le début de vos travaux.


Pour qui peut-il être intéressant ?


Bien que stratégique et utile pour tous les investisseurs immobiliers, qu’ils soient débutants ou aguerris, le différé de remboursement est surtout adapté pour les investisseurs immobiliers souhaitant faire rentrer du cash immédiatement.


Quels sont les différents types de reports de financement ?


Il existe deux différents types de différés de remboursement : la franchise totale et la franchise partielle.


Les types de reports de financement : Le différé total et le différé partiel


Pour rappel, peu importe le type de différé choisi, aucun amortissement en capital n’est à payer pendant la période du différé.


Le différé total a pour principe le seul remboursement de la partie assurance.


A l’inverse, dans un différé partiel, l’investisseur devra rembourser la partie intérêts ainsi que celle de l’assurance pendant une période donnée.


Mise en situation :



Bien évidemment, bien qu’ayant des mensualités plus basses, le différé total sera plus cher au final que le différé partiel puisque représentant davantage de risques pour la banque (mise en place d’intérêts supplémentaires sur les intérêts impayés pendant la période du différé).


Pourquoi utiliser ce type de remboursement de prêt ?


Le prêt différé, également appelé report d’emprunt est utile pour deux principaux cas :


- Travaux de rénovation du bien fraîchement acquis

- Création d’une trésorerie (cashflow)


En effet, avant la mise en location d’un bien immobilier, il est souvent recommandé voire nécessaire de faire quelques travaux de rénovation.


Or, le temps que les travaux se terminent, l’investisseur immobilier ne peut mettre son bien en location et ainsi recevoir une source de revenu… Dans le cadre d’un remboursement lambda, la banque prêteuse demande un remboursement dès l’achat du bien, sans prendre en compte les travaux potentiels et donc le manque de trésorerie de l’investisseur.


C’est là que le différé d’investissement prend tout son sens !


Grâce à ce dernier, les investisseurs faisant des travaux peuvent commencer leur remboursement de prêt à partir de la date de mise en location de leur bien.


Bien sûr, dans le cas d’un logement neuf, n’ayant besoin d’aucun travaux d’aménagement, la banque n’accordera aucun différé de remboursement…


Au contraire, si vous souhaitez ajouter de la valeur à un logement, vous pourrez avoir un différé de remboursement et gagner du cashflow positif.


Plus qu’une aide, le différé d’investissement est une véritable stratégie immobilière encore peu connue mais à ne surtout pas mettre de côté !


Pour aller plus loin :


Pour optimiser l’utilité de votre différé de remboursement et maximiser votre trésorerie en tant qu’investisseur, la stratégie est de négocier votre différé sur le long terme (ex : 2 ans).


Ainsi, si les travaux sont finalisés au bout d’un an seulement, vous pourrez prendre un locataire qui vous paiera pleinement l’année avant le début de vos remboursements bancaires !


L’ensemble de ces revenus vous permettront ainsi de constituer une importante trésorerie et un bon patrimoine financier. Patrimoine financier vous aidant à pallier certains problèmes ou encore à chercher d’autres biens immobiliers et investir davantage.


Comment obtenir un différé d’amortissement ?


Comme vous auriez pu vous en douter, les différés d’amortissement s’obtiennent en négociant avec les banques.


Effectivement, pour obtenir un différé d’amortissement auprès d’une banque, la stratégie est de prouver que votre bien immobilier bien que loin d’être en ruine, nécessite des travaux avant l’installation d’un locataire.


Bien évidemment, les banques fonctionnent au cas par cas et ne donneront pas les mêmes périodes de différés en fonction du type de votre bien.


Prenons l’exemple d’un studio, il vous sera difficile de négocier un différé de plus d’un an pour une surface aussi petite…


En fait, plus la surface de votre bien sera importante, plus facilement vous parviendrez à avoir l’accord de votre banque pour un long différé.


Les plus accordés sont les différés de six mois à deux ans. Bien qu’il soit possible d’en obtenir jusqu’à trois ans, les différés d’amortissement d’une aussi longue période ne sont généralement obtenus que pour des biens tels des immeubles et autres travaux de grosses surfaces immobilières.


Enfin, le différé d’investissement est facilement négociable avec les banquiers puisqu’il prouve à votre banque que vous pensez à vous créer une trésorerie et ainsi anticiper vos dépenses liées à vos investissements.


Représentant moins de risque, vos banques vous accorderont davantage de prêts !


Conclusion


Pour conclure, le différé d’amortissement est un réel atout à ne pas négliger lors d’un investissement immobilier. Bien plus qu’un report de remboursement,il vous permet d’attendre la fin de vos travaux ainsi que de trouver un locataire avant le début de vos remboursements mensuels.


De quoi commencer à vous créer une trésorerie !


Circuméo, l’entreprise qui s’investit à vos côtés, vous en apprend davantage sur l’investissement immobilier et vous accompagne dans toutes vos démarches. Pour en savoir plus, cliquez-ici.